Pourquoi le sucre aide à se sentir mieux ?

Dernière mise à jour : 3 oct.

On l’a tous déjà fait (et moi la première 🙈) : aller puiser dans ce bon vieux paquet de gâteaux 🍪 ou encore cette glace🍦pour nous aider à nous sentir mieux. Mais qu’en est-il vraiment ? On sait aujourd’hui grâce à la science à quel point le sucre et peut être un fléau pour notre organisme. Mais alors pourquoi Mère Nature nous fait-elle ressentir du bien-être, de l’apaisement, voire de la relaxation lorsqu’on consomme du sucré ? Cette question nous nous la sommes posée, et nous avons décidé de vous en donner quelques explications dans cet article ⤵️.

« Le sucre comme source de plaisir et de bien être »

Connaissez-vous l’hormone du plaisir ? Je vous présente la dopamine, fameuse hormone que l’on sécrète en situation de « récompense » 🎖, et qui a notamment pour effet de nous faire ressentir une sensation de bien-être, ou encore un profond sentiment de bonheur… Mais ce plaisir n’est que de courte durée ⏲ ! Vous êtes-vous déjà raisonnablement arrêté après la première galette ? Moi, non (et je suis certaine que vous non plus) ! Pourquoi cela ? Pourquoi sommes-nous à la solde de récidives sucrées de plus en plus importantes ? Pourquoi certains d’entre nous devenons même addict au sucre 🍭 ? Tout simplement car l’organisme fini par avoir besoin de plus en plus de quantités pour ressentir ce même plaisir 😵‍💫. Et cette vaste arnaque ne s’arrête pas là, il semblerait même que sur le long terme, la consommation trop riche en sucres diminue les taux de sérotonine dans notre cerveau 🧠 (comme pour la dépression) ! Moralité : faire attention à notre surconsommation d’aliments sucrés préserverait aussi notre santé mentale 👌.

« Le sucre comme anti-stress »

Il est temps d’introduire une autre hormone : celle du stress. Vous avez probablement déjà entendu son nom, il s’agit bien du cortisol (à ne pas confondre avec la cortisone, qui est un médicament de la famille des anti-inflammatoires). Il faut savoir que les endorphines (la grande famille des hormones du bien-être) sont des antagonistes du cortisol ⚔️🛡. Mais attention ⚠️ : à chaque pic de sucre dans notre sang, notre corps joue au Tetris afin de ranger ces molécules de sucre quelque part… Et devinez où se trouvent ses tiroirs préférés ? Je vous le donne en mille : 1) le foie, 2) les muscles et … 3) les cellules graisseuses ! Donc attention au stress, finalement il peut aussi être responsable de notre prise de poids 🙊.

« Le sucre, l’énergie et le sommeil »

Hum… En voici des relations intéressantes (aussi intéressantes que celle du soleil 🌞 qui à rendez-vous avec la lune🌛). Le saviez-vous ? : La molécule de glucose (donc le sucre) est la molécule qui sert à produire de l’énergie ⚡️ (je vous passe l’histoire des mitochondries 🦠, qui consomment ces molécules de glucose à la façon d’un train 🚂 qui brule son charbon pour pouvoir avancer). « Merveilleux ! » me diriez-vous. Oui, sauf qu’il y a (encore) un effet pervers avec notre cher sucre adoré. Les scientifiques se sont rendus compte que l’absorption de sucre viendrait bloquer l’action de cellules responsable de notre sentiment d’éveil appelées orexines. En les désactivant, nous serions ainsi somnolent 😶‍🌫️, et pourrions alors nous endormir avec une grande facilité (bonjour les fameux coups de barre 🥱).

« Le sucre apaise nos émotions »

Depuis notre tendre enfance 👧, le goût sucré est directement lié à des moments de vie agréables, comme des fêtes de famille (mariage 👰‍♀️, baptême ⛪️, anniversaire 🎂…) où la convivialité et le partage sont de rigueur. Du point de vu de nos émotions, ces souvenirs positifs créés par la joie renforcent un peu plus le plaisir associé aux aliments sucrés. Comme expliqué plus haut, tout cela renforce le phénomène de sécrétion de dopamine 📈 et la baisse des taux de cortisol 📉.

« Le sucre comme anti-douleur immédiat »

Et comme si cela ne suffisait pas, il y a une autre variable qui renforce notre relation de confiance absolue face au sucre : ses propriétés antalgiques 💊. Pour ma part, étant atteinte d’endométriose, je reconnaît parfois avoir tellement mal, qu’il me vient une pulsion viscérale d’absorber quelque chose de très sucré (et sur le coup, ça va un peu mieux). Peut-être est-ce lié aux sécrétions d’endorphines ou bien à autre chose, mais toujours est-il que même dans le milieu médical, il y a des situations où le sucre est utilisé chez les patients comme alternative aux anti-douleurs. Je me souviens lorsque je travaillais encore en service de réanimation pédiatrique 👶, le « G30% », de son petit nom, était l’outil indispensable lors de la prise en soin des nouveau-nés et des prématurés. Avant toute prise de sang ou soin invasif quelqu’il soit, quelques gouttes de cette solution hyper sucrée était administrée à l’enfant, afin de l’aider à faire face à ce geste potentiellement douloureux. Mais de nouveau attention ⚠️ : avoir de hauts pics de glycémie répétés dans le temps va favoriser l’inflammation chronique dans notre corps. De vrais dommages s’observent à l’échelle de nos cellules, et nous prédisposeraient à de multiples maladies (AVC, diabète, arthrose, SOPK, et autres douleurs chroniques…)

« Les alternatives au sucre »

Il y a pourtant d’autres façon de booster ses taux de dopamine ou même de faire baisser ses niveaux de cortisol, de manière naturelle 🌱 en plus ! Le sport (choisissez une activité que vous AIMEZ, avant de le faire par intérêt musculaire - on vous voit celles qui choisissent le cross-fit pour avoir un beau fessier et de beaux abdos 😉), mais ce n’est pas tout ! Le massage (même si en France nous avons encore du chemin à faire avant de le considérer comme un outil de soin) est une thérapie très puissante pour notre santé. De part son côté manuel, le toucher va naturellement faire sécréter les endorphines qui vont reproduire les mêmes effets que le sucre sur le stress (vu plus haut). Mais il libère également les tissus de ses déchets et toxines, comme les radicaux libres responsable du vieillissement prématuré, et vient drastiquement diminuer les douleurs chroniques. Il améliore aussi le sommeil, mais aussi la digestion (quand les manœuvres sont effectuées sur la zone abdominale) et le transit. J’ai par ailleurs observé une nette diminution des envies de sucre au bout de quelques séances seulement, chez des patientes qui souffraient pourtant d’addiction au sucre.


Alors allez vous faire masser 💆‍♀️, c’est la meilleure chose que vous pourrez faire pour votre santé !

Sucrement vôtre,

Julie ✨

—————————————————

Curieux.se de connaître les autres bienfaits du drainage lymphatique ? Rendez-vous sur la fiche du soin juste ici 👈

8 vues0 commentaire